historique chalet - ski club

Aller au contenu

Menu principal :

Historique

Un chalet de ski de fond se créé en 1982 sur la commune de la côte d'aime.
Après avoir fait l'acquisition d'un scooter des neiges,en 1980, ne sachant ou le remiser avec le matériel, carburant, outils, ect...le bureau envisage l'achat d'un terrain.Il prospecte en premier lieu aux environs de Crêt Jourdan et près du départ de la route de bompas.Ces années là, les avalanches ont de nouveau montré que le secteur de Foran, Crê Jourdan reste dangereux. Après réflexion le bureau oriente ses recherches dans le secteur des Pars.  Le contact est pris avec Mr Pellicier Roger, propriétaire, qui, très compréhensif accepte de vendre un terrain de 470 m2.
L'acte est signé le 6 octobre 1981. Il est alors question d'acheter nu bungalow ou un petit chalet démontable... L'équipe se met au travail et va démolir la toiture d'un chalet communal des veaux, situé au Mont Rosset et qui est sur le point de s'écrouler. Avec ses tôles et ses bois, une cabane est dressée, près du terrain, dans l'ancienne route pour abriter provisoirement le scooter. (Celle-ci servira par la suite de cabane de chantier). Au cours de l'hiver la décision est prise de construire un chalet *en dur*.
Les  démarches sont engagées et le 16 juillet 1982, le permis de construire est accordé. Un samedi d'août le terrassement est fait gratuitement par une entreprise d'aime, tous les samedis ce sera le rendez-vous de toutes les bonnes volontés, et il y en aura!.., pour creuser les fondations, couler le béton, monter les murs en moellons. Un membre du bureau sera chargé du casse croûte et des boissons, offertes à tout le monde, seule indemnité ce la journée.
A noter, au passage, le geste d'un ancien membre du bureau qui prêtera sa camionnette et sa bétonnière pour les besoins du jour.
Début novembre la dalle est posée, puis coulée. Malgré les 16 personnes présentes, il ya du travail pour tous, chacun y mettant son savoir faire. Ce sera tout pour l'année 1982.. La société de ski paie de ses deniers, les matériaux divers pour un montant total de 25 225 francs; les économies épuisées, le bureau décide de faire un emprunt au Crédit Agricole d'un montant de 78 600 f
La besogne est loin d'être terminée..Aussi,c'est depuis le mois de juin 1983 que les samedis sont réservés pour construire le deuxième niveau. Après les pignons,C'est le bois que la commune à offert pour la toiture qu'il faut aller travailler en forêt. Les pannes écorcées, façonnées, toujours bénévolement, sont mises en place, et le 23 octobre le chalet est en fin recouvert de ses tôles. Le froid arrive...et avec l'achat d'un poële, les dépenses en fourniture pour 1983 s'élèvent à 24 067 F. Jusqu'en 1982, l'activité ski de fond se déroulait à la côte d'Aime et à Granier de façon distincte. Les deux associations de ski entretenaient leurs pistes de ski de fond et y organisaient , de temps en temps, quelques concours. Le damage de ses pistes se faisait à l'aide du scooter ou à pied.
En 1982, l'association "le versant du soleil" est crée. Elle prend en autre, l'initiative de proposer aux communes qu'elle réunit (Granier, la Côte d'Aime, Valezan) la réalisation des pistes de ski de fond intercommunales.
Elle va étudier les modalités (financement, travaux, mises en route...). Les communes acceptent le projet et font des demandes de subventions nécessaires. Les pistes agricoles ou forestières doivent être aménagées, d'autres doivent être crées de toutes pièces, surtout sur la commune de Valezan. L'achat d'une dameuse performante devient nécessaire. Les communes envoient en stage de formation 2 personnes pour la conduite de la dameuse et décident l'achat d'une dameuse Rolba.
L'hiver 83-84 peut arriver, tout est prêt. Les 3 communes regroupées au sein du Sivom d'Aime décident d'adhérer à Savoie Ski de Fond, ce qui leur permet de vendre des badges. Les pistes de ski de fond du versant ont été homologués par une commission composée de déléguées de Savoie Ski de Fond et jeunesse et sport.
L'hiver 85-86 les trois communes décident d'employer un gardien pour la saison. Ce dernier est chargé de l'accueil des fondeurs, de la location du matériel et de la vente des badges. Soulagée de cette gérance, l'association respire  un peu... Mais continue toute fois les travaux d'aménagement et fait installer le téléphone. Dépenses pour 1986 : 6450 f.
L'hiver 86-87 le mode de fonctionnement est le même que pour l'hiver précédent. Les dépenses effectuées pour l'aménagement (en particulier chauffe-eau, gazinière,faïence...)se chiffrent a 18334 f.
L'hiver 87-88 identique à l'hiver précèdent... Les frais sont essentiellement dus à l'entretien des bardages, vernis ... et s'élèvent 2485 f.
L'hiver 88-89 pour le damage , rien n'est changé, mais le gardien du chalet n'est plus indemnisé par les communes et devient indépendant, les dépenses atteignent la somme de 2448 f.
L'association de ski continue de s'acquitter des remboursement de l'emprunt contractés en 1982.
Depuis la chalet n'a cessé de fonctionner surtout avec l'arrivée de la famille Charpentier dont Janine en ai la gérante depuis 1995, elle vous accueille durant la saison hivernal pour la restauration et la location ski et raquettes, ainsi que la saison d'été pour pose aux promeneurs dans la région.
Les éclaireurs y font chaque année un entretien Peinture/Rangement/Inventaire, histoire de se retrouver une

 
Retourner au contenu | Retourner au menu